s’informer, discuter, se réconcilier

3

Procès Gbagbo : Un Expert-légiste face aux juges de la CPI

7 décembre 2017 - 00:12

Expert-légiste d'origine belge, le Professeur Blombé Frédéric était ce mercredi 6 décembre 2017 face aux juges dans l'affaire Gbagbo et Blé Goudé devant la Cour pénale international (CPI).

Par Abraham Kouassi

Professeur de médecine légale, Blombé Frédéric, ressortissant de Belgique était dans le prétoir de la Cour pénale internationale (CPI) ce mercredi 6 décembre 2017 dans le cadre du procès Gbagbo et Blé Goudé.

Aux différentes parties, le Pr. Blombé a livré des détails sur son action en Côte d'Ivoire où il avait été envoyé en septembre 2013 à la demande du Bureau du Procureur. L'expert avait à l'époque pour mission d'examiner certaines personnes présentées comme des victimes de violences post-électorale. Ce, dans le cadre des enquêtes des équipes de Fatou Bensouda.

A lire aussi : Procès Gbagbo : Blé Goudé craque et pleure à chaudes larmes devant la Cour

A la Cour du juge Cuno Tarfusser, l'expert dit avoir examiné plusieurs personnes victimes de « syndrome post-traumatique ». Le Professeur belge a en outre indiqué à la Cour avoir produit divers rapports sur « l'incapacité des victimes liées au travail et les conséquences au niveau économique ».

Le témoin de l'accusation qui lors de son passage à Abidjan a examiné une douzaine de personnes envoyées devant lui par le Bureau du Procureur s'est prononcé selon ses dires sur « les conséquences civiles de l'infraction pénale ».

Notons que les rapports de l'expert sont tous classés confidentiels. 

Réagissez à cet article

Commentaires

Il est tant pour la cpi de met au travail pour la réconciliation de président gbagbo,blé coudé, soro,Ouattara .... Aux siège de la réconciliation des ivoirien et ivoirienne pour le bien être du pays la cote d'Ivoire. La cpi peu faire mieux pour la paix dans le monde .

Ce procès dite pardonner, il faut les libérés et les données la chance de réconcilier les ivoiriens,quand deux enfants se battent des histoire de raison, il les séparés et les aidés à se concilier avec l'amour de la sagesse et de justice noble,équitable.il faut appelée les deux protagonistes a la barre pour faire prendre la conscience de leurs actes et les amenées a ne plus reprends.je souhaite une cpi de réconciliation plutôt que une cpi qui juge une partie de la scène du film sans met fin au querelle du monde